Loading...
Skip to Content

Place de la bourse

Contrat Francin entre Tourny et les Jurats - Sculptures du piedestal de la place Royale


Le, 9 mai 1754

Je, soussigné, Claude Francin, sculpteur, accadémicien de l'Accadémie royale de Paris de Peinture et Sculpture, promets et m'engage envers Mr l'Intendant et Mrs les Jurats de faire, parfaire et mettre en place, par tout le mois de novembre de l'année mil sept cent cinquante-six, ou tout au plus loin dans l'année suivante, toute la marbrerie généralement quelconque du revêtissement du piédestal, des marches et palier au bas dudit piédestal de la statue équestre du Roy de la Place Royale de Bordeaux, comme aussi de faire toute la sculture qui y doit être, sçavoir : au milieu des faces des bouts, les armes du Roy du côté de la rivière, accompagnées de plusieurs ornemens, et les armes de la ville du côté de la ville, aussi accompagnées de plusieurs ornemens, les dites armes d'environ six pieds de largeur sur environ six pieds de hauteur, quatre consoles aux angles dudit piédestal avec chutes en feuille de chesne au-dessous des dites consoles, et quatre trophées d'armes sur les angles du soubassement, de chacun environ cinq pieds six pouces de hauteur sur environ six pieds de largeur, et de faire toute ladite marbrerie conformément au modèle qui a été fait sur le noyau dudit piédestal et suivant les desseins et profils qui seront donnez par Mr Portier; de tailler, polir et poser le tout proprement avec les plus petits joints qu'il se pourra; de traitter avec goût et suivant l'art tous les morceaux de sculpture cy-dessus expliqués, et de faire tous les modèles de grandeur suffisante pour l'exécution de toute la sculpture en marbre, et observera dans les panneaux des longs pans le bossage en marbre nécessaire pour l'exécution des bas-reliefs qui ne sont pas compris dans la présente police, que je n'exécuteray qu'après qu'ils auront été agréez par Mr l'Intendant et les Jurats : pour l'exécution desquels ouvrages je fourniray tous bons ouvriers et capables, que je payeray à mes frais : équipages, bois, cordages, voitures, outils, plâtre pour les modèles, pattes nécessaires pour arrèter lesdits marbres et généralement tout ce qu'il conviendra pour les mettre à leur entière perfection.

Je m'engage encore de faire et mettre en place quatre figures de pierre avec attributs, de six pieds de proportion, représentans des sujets convenables aux endroits et de les bien traiter avec goût et suivant l'art de sculpture, après que les modèles en auront été agréez par Mr l'Intendant et Mrs les Juratst ; pour tous lesquels ouvrages il me sera payé par la ville la somme de quarante-six mille livres à fur et à mesure qu'ils avanceront, et dès à présent une somme de trois mille livres à compter, bien entendu toute fois que le marbre nécessaire audit revêtissement et les blocs de pierre pour les quatre figures me seront fournis par la ville, offrant à cet effet pour caution le sr Cambon, encanteur juré de cette ville.

Fait double à Bordeaux, le neuf mars mille sept cens cinquante-quatre.

Signé : DE GALATHEAU, jurat, REYNAL, jurat, QUEYREAU, jurat, RULLEAU, jurat, THIBAUT, procureur sindic de la ville, FRANCIN, sculpteur, CAMBON, caution.

De la main de Tourny à la minute : J'ay visé les deux doubles.